Activités Games & Talk dans les quartiers de Mouysset

Ce jeudi 24 février, Julie notre médiatrice numérique dévouée, s’est rendue dans le quartier Mouysset à Tarbes en compagnie de Moran un de nos professeurs de danse Hip-hop féru de jeux vidéo et spécialiste de l’univers du manga, pour de la prévention autour des jeux vidéo. Pour « annoncer la couleur » ils ont tout d’abord présenté au public composé d’enfants et de leurs parents les différents PEGI présents sur les boites de jeux (Système de classification qui détermine les classes d’âges en fonction des jeux vidéo – à ne pas confondre avec Peggy des Muppets Show). Puis ils ont exposé les bienfaits et les effets néfastes que les jeux vidéo peuvent avoir sur les enfants s’ils ne respectent pas les consignes de préventions.

Comme on pouvait s’y attendre, les enfants sont restés attentifs, curieux et investis du début à la fin et les parents ont accueilli avec bienveillance et un intérêt non dissimulé – on les comprend – cette activité que nous avons nommé “Game and Talk” (Jouer et parler). Aujourd’hui les jeux vidéo font partie intégrante de la vie des enfants et des adolescents, il est donc important de les informer et de les accompagner pour un usage raisonné et profitable de ces nouvelles technologies ludiques.

Pour une meilleure assimilation la théorie a fait place à la pratique, avec la mise en application des règles énoncées au travers de séquences de jeux : les enfants se sont partagés la manette chacun leur tour en s’entraidant plutôt que de jouer en solo sur divers jeux notamment “Inside”, un jeu de stratégie, et “Dragon Ball FighterZ” un jeu de combat tout aussi populaire. En ce qui concerne l’action de prévention, l’intérêt de ces jeux réside dans leur différence de PEGI : en alternant les jeux et avec les pictogrammes PEGI flanqués sur chaque boites les enfants ont pu apprécier plus distinctement la justification de cette norme. Dans un même temps, celui du jeu et celui du nous, les enfants ont été invités à échanger avec les animateurs, librement mais aussi – avec Moran – par une écoute dynamique sur les thèmes culturels liés aux jeux : design graphique, genèse du jeu, évolution, ressentis…, sur les enjeux qui y sont rattachés ainsi que les bénéfices et les préjudices.

Cette intervention a d’abord été un moment plaisant, convivial, aux airs de vacances, aussi bien pour nos intervenants que les participants qui nous ont fait l’honneur de leur présence en répondant à cette invite ; il a en outre, nous l’espérons et c’est notre but, apporté une contribution qui aura enrichi les enfants et les parents de quelques connaissances et mesures de préventions certes rudimentaires mais néanmoins salutaires dans l’univers du jeu vidéo.

Nos remerciements vont à toutes celles et ceux qui étaient présents ce jour-là. Nous remercions aussi Marie-José, mais également, le GIP, la Région Occitanie et la Drac.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.